Récit 5 : Halima, la nounou affectueuse de Mohammed:



Les toutes premières personnes à contribuer à l’éducation de Mohammed furent Halima et son époux, des étrangers à la famille du Prophète, cependant ils étaient pour lui tels des parents tendres et bienveillants. Bien qu’elle ne fût que sa nounou, Halima se comporta avec Mohammed telle une mère affectueuse et attentionnée.

On peut se demander pourquoi la sagesse divine mena Mohammed, dès ses premiers jours dans une telle famille, et dans un tel environnement ?

Il ne faut pas perdre de vue que Dieu va mener Mohammed dans des foyers d’accueil afin de l’éduquer. Toutes ces familles allaient accueillir cet enfant et contribuer à son éducation.

Halima, cette gentille nounou de Mohammed lui apportera avant tout un excès d’affection et une attention toute particulière qui lui seront utiles pour devenir plus tard ce prophète de la « Rahma », de la miséricorde.

Retenons aussi que la vie menée par cette famille vivant dans le désert était simple, modeste et pure (dans le sens de l’innocence). Si le séjour de Mohammed devait être allongé, c’est parce que Mohammed allait être imprégné de cette simplicité, de cette modestie et de cette pureté dès sa naissance, et ce jusqu’à l’âge de 4 ans.

Plus tard devenu Prophète et chef de l’Etat de Médine, la cinquantaine largement passée, Mohammed croisa sur son chemin une vieille dame (encore idolâtre) qui le reconnut et lui sourit. Il demanda : « Qui est cette vieille femme ? » - On répondit : « C’est Halima de la tribu Sa’d ! ».

Pris de joie, le Prophète descendit aussitôt de sa chamelle, il étala sa cape au sol et fit asseoir Halima à ses côtés pour discuter longuement avec elle. Il dira ensuite à ses compagnons avec fierté et émerveillement : « c’est ma mère de lait, elle m’a allaité quand j’étais nourrisson. »

Mohammed ne fut jamais ingrat et était toujours reconnaissant, bien que Halima n’était pas encore musulmane ; cela ne l’empêcha pas de discuter avec elle, de la remercier et de lui vouer un profond respect pour tout ce qu’elle lui a apporté. Voilà l’éducation que nous devons inculquer à nos enfants.


Le: 2018-12-04 Par: M.A

Soutenez-nous