Le Jeûne de Ramadan : les enseignements de la faim et de la soif:



L’abstinence de nourriture et d’eau durant toute une journée a pour conséquence la faim et la soif. Mais pourquoi Dieu demande au croyant de jeûner ?

La faim éveille en nous cette compassion et une certaine générosité envers les plus démunis : ceux qui ont faim et n’ont de quoi se nourrir. Qui n’a pas ressenti la douleur de la faim durant le Mois de Ramadan, bien que passagère, puisque chacun de nous se rassasie le soir, mais qu’en est-il alors de celui qui ne peut manger ni durant la journée, ni le soir ? Qui ne s’est pas senti à la place de celui qui souffre de la faim dans le monde ?

Ainsi le jeûne de Ramadan est une expérience pour chaque musulman afin qu’il réalise la souffrance de la faim, et c’est ainsi qu’il est sensibilisé à la solidarité avec le plus démuni. Le jeûne de Ramadan est une forme de solidarité pratique afin de nous sensibiliser à la compassion, à la générosité et à soutenir les plus démunis. Ainsi nous trouvons cet enseignement prophétique : « Qui s’endort repu en sachant qu’à côté de chez lui son voisin a faim, n’a pas atteint un degré de foi complète. »

La faim nous enseigne également les bienfaits de la nourriture et de l’eau. On ne connait la valeur d’une chose que si elle est rare ou absente. Ainsi le soir, lorsque chacun se retrouve à table, à quelques minutes de la rupture du jeûne : Nous éprouvons une impatience et une certaine joie de pouvoir manger et de boire. Cette joie ne doit pas nous faire oublier l’impératif du respect de la nourriture et de l’eau, mais plus encore :  éviter le gaspillage, et penser à celui qui ne peut ni manger ni boire, et risque même d’en mourir. Il est rapporté dans la tradition prophétique la parole suivante : « les gaspilleurs sont les compagnons du diable… »

La faim et la soif ont pour but aussi de nous aider à canaliser nos passions et nos envies, la maitrise de soi : le jeûne de Ramadan renforce en nous la patience et l’endurance. Ainsi le Prophète rappela cet enseignement : « …si quelqu’un vous insulte, ou vous injurie, alors, que vous jeûnez, répondez : je suis en état de jeûne, je suis en état de jeûne. »

La faim nous fait découvrir enfin notre nature : nos faiblesses et notre petitesse. Lorsque la chaleur du soleil nous frappe durant toute une journée, quelle est alors notre réaction face à ce verre d’eau frais ? Lorsque nous avons travaillé toute une journée, et que notre estomac commence à gargouiller : Quelle est notre réaction face à ce petit morceau de pain ? Ainsi le jeûne de Ramadan nous inculque à travers la faim : l’humilité. L’arrogance, la vanité, l’orgueil s’écrasent et s’effondrent face à ce verre d’eau et face à ce petit morceau de pain.  Le Prophète dira à propos de l’humilité : « Dieu m’a révélé de vous ordonner l’humilité, afin que nul ne méprise un autre, et que nul n’opprime un autre. »


Ainsi la spiritualité musulmane nous inculque des valeurs humaines à travers la faim et la soif : la solidarité avec les plus démunis, le respect de la nourriture et de l’eau qu’il ne faut pas gaspiller, la patience et l’humilité. Celui qui jeûne sincèrement le mois de Ramadan ne peut que ressentir ces valeurs là et il s’empresse de les mettre en pratique durant sa vie quotidienne, toute l’année.


Le: 2018-06-01 Par: MA

Soutenez-nous