4 bis place Île de France, 42400 St-Chamond +33 04 77 19 48 81 contact@centre-amea.org

COMMUNIQUES

29 octobre 2020 centreamea 1 Comment

Communiqué du  29/10/2020

 
Nous sommes consternés, la barbarie frappe encore des innocents ! Nous condamnons fermement ce crime, qui une nouvelle fois vise la communauté catholique.
 
On tue au nom de Dieu des fidèles venus prier dans un lieu de culte, symbole de la foi et du pardon. On fauche la vie que Dieu a rendu sacrée.
 
Nous tenons à témoigner tout notre soutien, et notre solidarité à la communauté catholique de France. En ces moments tragiques nous réaffirmons notre volonté à tous nos amis chrétiens de Saint Chamond, et de tout le bassin stéphanois de poursuivre le travail de dialogue inter-religieux engagé depuis années et de faire face ensemble à cette haine aveugle.
 
Nous nous joignons aux familles des victimes dans ces moments de deuil, nous leur adressons nos plus sincères condoléances, et nous partageons leur chagrin et sommes de tout cœur avec eux.
Notre volonté ne doit pas fléchir, nous devons continuer à nous rapprocher les uns des autres, à vivre et à faire ensemble.
 
Notre unité doit se renforcer face à la haine. Nous devons rester vigilants et ne pas glisser dans la psychose, les amalgames et la réaction passionnelle. Notre unité vaincra toute forme de terrorisme.
 
Le Bureau de l’AMEA

Communiqué du  17/10/2020

Nous condamnons cet acte barbare perpétré contre un professeur !

Seulement parce qu’il avait exposé à ses élèves des caricatures qui symboliseraient soi-disant Mahomet; un professeur d’histoire-géographie a été décapité près d’un collège vendredi à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Pour un dessin, il fut sauvagement assassiné.

Nous ne parlerons pas de Prophète Mohammed, Ni de Jésus, ni de Moïse, ni d’un quelconque autre Prophète. Ils sont innocents de ces agissements et au dessus de toute cette cacophonie meurtrière. Eux-mêmes ont été moqués et ils ont pardonné.

Bien évidemment, nous ne cesserons de condamner avec la plus grande fermeté ces actes ignobles et barbares. Il n’est pas concevable de porter atteinte à la vie d’une personne pour ses opinions, ses croyances ou ses origines. Ce crime odieux, nous le condamnons doublement. En tant que citoyens d’abord, nous n’accepterons jamais qu’un tel acte barbare puisse être perpétué dans notre pays, c’est une atteinte grave à tout un Peuple et à toute la Nation auxquels nous appartenons. Et nous le condamnons en tant que français de confession musulmane, nous nous dresserons contre ces fanatiques assassins qui souillent la religion musulmane pour assouvir leurs instincts criminels, en répandant l’effroi et la haine.

Dans cette tragique épreuve, nous nous joignons à toute la famille de la victime, nous témoignons à chaque membre tout notre soutien et notre solidarité dans ces moments de deuil. Enfin, nous ne manquerons pas de rappeler que dans ces douloureuses circonstances, nous devons garder le calme et préserver l’unité pour constituer tous ensemble un seul bloc contre les forces du mal. Nous déplorons certaines déclarations hasardeuses, toutes ces réactions passionnées des uns et des autres, et ces amalgames qui ne font qu’agiter l’étendard de la division.

Bureau de l’AMEA 

 

Communiqué du  21/04/2017

 
En attaquant nos forces de l’ordre sur la plus belle avenue du monde, cœur de la capitale, les lâches ont une nouvelle fois endeuillé le peuple français.
C’est avec une émotion certaine et une profonde tristesse que nous présentons nos condoléances les plus sincères aux familles des victimes.
 
Nos vœux de guérison accompagnent les blessés actuellement hospitalisés.
En ce moment tragique, nous tenons à les assurer de notre soutien le plus total. Aussi, nous rejoignons l’ensemble de nos concitoyens dans leur désarroi.
Le bilan est lourd, le symbole l’est tout autant. Cibler une fois encore nos forces de sécurité, c’est atteindre la République. C’est atteindre l’état de droit.
 
Cette entreprise terroriste s’inscrit dans un stratagème visant à fragiliser la cohésion nationale, tout particulièrement en ce contexte d’expression démocratique.
La fraternité, celle-là même qui ponctue le triptyque républicain, doit aujourd’hui plus qu’hier nous permettre de surmonter ces épreuves afin de préserver l’unité sans faille de la Nation.
 
Le Bureau de l’AMEA

Communiqué du  01/10/2017

 
Une nouvelle fois notre Nation est endeuillée.
 
L’attentat perpétré ce jour à Marseille nous attriste et nous révolte également.
L’Association Musulmane El Andalous condamne fermement cet acte ignoble et lâche qui a provoqué le décès de deux victimes.
 
Nous avons une très forte pensée pour les familles des victimes ainsi que pour l’ensemble du peuple français qui est touché par cette ignominie.
 
Actes lâches isolés ou entreprises de terreur, nous continuerons à appeler à l’Unité Nationale.
En effet, nous avons l’intime conviction que le peuple français, dans sa diversité, saura rester unis et solidaires en particulier dans ces moments douloureux.
 
Soyez convaincu très cher concitoyen que L’AMEA poursuivra ses efforts pour un meilleur vivre-et faire-ensemble.
 
Le Bureau de l’AMEA
 

Communiqué du  15/07/2016

Communiqué de l’AMEA – #Nice
 
À tous nos concitoyens,
 
Poursuivant leur funeste entreprise et après avoir endeuillé tant de nations, tant de familles, les lâches ont à nouveau frappé notre pays.
 
En premier lieu, nos pensées vont aux familles des victimes, auxquelles nous présentons nos condoléances les plus sincères. En ce moment tragique, nous tenons à les assurer de notre soutien le plus total. Enfin, nous rejoignons l’ensemble de nos concitoyens dans leur peine. Le bilan est lourd, le symbole l’est tout autant.
 
Cet acte ignoble s’inscrit clairement dans une entreprise de division de la communauté nationale tout particulièrement en ce moment de fête, « symbole de l’union fraternelle de toutes les parties de la France et de tous les citoyens français dans la liberté et l’égalité ».
 
Encore une fois, l’émotion légitime ne doit pas permettre, à des organisations étrangères ou à des individus isolés, la remise en cause de notre socle républicain, lequel nous devons nous employer à préserver.
 
C’est dans cet esprit que s’inscrit notre action au quotidien. La tâche est immense, certes, mais nécessaire. Pour l’avenir de nos enfants, nos familles, notre Patrie.
Au nom de l’ensemble des membres de l’Association Musulmane El Andalous,
 
Le Bureau de l’AMEA
.

Communiqué du  26/07/2016

À nos amis chrétiens, à tous nos concitoyens,
 
Un nouveau cran dans l’horreur vient d’être franchi. Ce qui s’est déroulé aujourd’hui dans nos églises est sans nom.
 
La profanation d’un lieu saint, par des barbares haineux venus délibérément s’en prendre à des femmes et hommes de paix en interrompant l’office, suscite en nous une colère et une révolte profonde que nous parvenons très difficilement à contenir.
 
Une fois encore, le dessein poursuivi est connu. La méthode également : terrifier la population pour créer la division en son sein.
 
Nos premières pensées vont à la famille du Père Jacques Hamel, à ses proches, ainsi qu’aux paroissiens de Saint-Étienne-du-Rouvray auxquels nous présentons nos condoléances les plus sincères. Nos vœux de guérison accompagnent les blessés actuellement hospitalisés.
 
Nous assurons le Diocèse de Rouen de notre plein soutien, en adressant également ces quelques mots à Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint Étienne.
 
Nous faisons part à la communauté chrétienne en France et dans le monde, à la communauté catholique en particulier – dont les jeunes sont réunis en ce moment même à Cracovie – de notre pleine détermination à poursuivre nos cheminements fraternels à l’image de nos dernières réalisations communes.
 
Au-delà de l’émotion, notre réaction trouve et trouvera écho dans les actions que nous menons, prônant l’unité citoyenne & le vivre-ensemble. Notre réponse, la réponse de la Nation doit être commune : NOUS NE CÉDERONS PAS À LA HAINE.
 
Il en va de notre responsabilité, en tant que citoyen, en tant que croyant, en tant qu’Homme.
Au nom de l’ensemble des membres de l’Association Musulmane El Andalous,
 
Le bureau de l’AMEA
.

Communiqué du  14/06/2016

#Magnanville#Communiqué de l’AMEA
 
Une fois encore, l’horreur s’est manifestée comme elle le fait trop régulièrement à travers le monde depuis trop longtemps.
Le dessein poursuivi est connu. La méthode également : terrifier la population pour créer la division en son sein.
 
Chercher une justification c’est accepter l’inacceptable.
Tenter de lier l’abject à une spiritualité dont l’essence même est la paix est profondément choquant. C’est pourtant ce à quoi ces barbares haineux s’emploient méthodiquement dans leur stratégie mortifère.
Notre réponse, la réponse de la Nation doit être commune : NOUS NE CÉDERONS PAS À LA HAINE.
 
L’Association Musulmane El Andalous condamne la violence en tout lieu et en toute cause. Notre réaction trouve écho dans les actions que nous menons, prônant l’unité citoyenne & le vivre-ensemble.
La fraternité, celle-là même qui ponctue le triptyque républicain, doit aujourd’hui plus qu’hier nous permettre de surmonter l’émotion légitime afin de préserver l’unité sans faille du peuple français.
Au nom de l’ensemble des membres de l’Association Musulmane El Andalous,
 
Le bureau de l’AMEA.

 

Communiqué du  14/11/2015

À tous nos concitoyens,
 
Une nouvelle fois la barbarie et l’horreur se sont abattus sur la France.
C’est avec une émotion certaine et une profonde tristesse que nous présentons nos condoléances les plus sincères aux familles des victimes.
 
Notre Nation traverse une épreuve tragique. Il apparaît clairement que l’objectif poursuivi par ces barbares est de semer le chaos et la division.
Aveuglés par leurs idéologies mortifères, ces individus agissent uniquement dans le but de fragiliser notre socle républicain, garant de nos libertés.
 
Notre réponse, sans équivoque, doit demeurer dans l’unité sans faille du peuple français.
Aujourd’hui plus qu’hier, ne laissons pas gagner la haine.
Au nom de l’ensemble des membres de l’Association Musulmane El Andalous,
 
Le bureau de l’AMEA.

 

 

Communiqué du  26/06/2015

Suite à l’attaque terroriste perpétrée ce jour sur un site industriel de Saint-Quentin-Fallavier en Isère, l’Association Musulmane El Andalous (AMEA) condamne avec la plus grande fermeté et sans aucune réserve cet acte ignoble, qui a pour objectif de diviser la communauté nationale.
 
Nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille de la victime.
Il est insoutenable, une fois de plus, de voir des barbares se réclamer d’une tradition religieuse dont l’essence même est la Paix.
 
L’émotion légitime ne doit pas permettre, à des organisations étrangères ou à des individus isolés, la remise en cause de notre socle républicain qu’est la Fraternité.
Nous traversons des temps difficiles, plus que jamais nous devrons faire preuve d’unité.
Ne laissons pas gagner la haine.
Le Bureau de l’AMEA
 
 

Communiqué du  17/11/2015

 

 

Communiqué du  14/11/2015

 
 
#AttentatsParis #NousSommesEnsemble

Communiqué reçu ce jour de la part de nos frères chrétiens du Diocèse de Saint-Étienne.

Une fois encore, notre pays a été frappé vendredi soir par des attentats terroristes d’une barbarie inégalée. Comme en d’autres pays du monde, la violence fanatique plonge dans la douleur et le désarroi, des personnes et des familles. Elle risque de diviser et de monter les unes contre les autres les diverses communautés qui forment notre pays, et s’efforcent jour après jour de vivre ensemble.
 
Nous portons dans la prière ceux qui sont morts au hasard, dans leur soirée de loisir ou dans leur travail nocturne, ceux qui en sortent vivants et qui en resteront blessés ; ceux qui sont morts en tuant les autres, au nom de Dieu, en croyant lui faire honneur. Nous pensons à la douleur des familles, celles des victimes, celles des assassins.
 
La recherche obstinée de la justice et de la paix, sans violence, du dialogue envers et contre tout, sont et resteront notre réponse avec encore plus de détermination. Les cloches des différentes églises sonneront le glas aujourd’hui à midi et des intentions de prière seront lues lors des différentes célébrations dans tout le diocèse.
 
Nous faisons nôtres le communiqué de l’archevêque de Paris, du président de la conférence des évêques de France. Nous nous associons au communiqué de Monsieur MARCHICHE, recteur de la mosquée Mohamed VI, de Saint-Etienne, ainsi qu’au communiqué de l’Association AMEA de Saint-Chamond.
 
Que le Dieu de l’espérance et de la paix inspire nos actes et nos paroles.
 
 
 

Communiqué du  25/10/2014

leave a comment